En France, tout finit toujours par des chansons

En cette veille de nouvelle manifestation des Gilets jaunes (et de marche pour le climat), et probablement de nouvelle vague de répression policière tout autant que de surdité politique, remettons-nous en à l’expertise de deux grandes dames. C’est la séquence autrices-compositrices-interprètes.

La parole est d’abord à Mme Brigitte Fontaine :

Maquereau du populo
va te faire voir
v’la le grand soir
grand capital promis au pal
tu es fini, vive la chienlit
petit pays on t’aime beaucoup
petit marquis toi tu t’en fous
frères humains
prenez nos poings
sisters brothers
adieu misère
Macron maquereau du populo
Macron maquereau du populo
Macron maquereau du populo
Macron maquereau du populo

La parole est maintenant à Mme Agnès Bihl :

Merci pour votre attention, et n’oubliez pas de sortir couvert·e·s.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework