Yavaş yavaş

Le départ du trente-quatrième marathon eurasiatique d’Istanbul était donné ce matin à 9h. Je me suis réveillé tranquillement à 9h15. J’ai souri en regardant l’heure, et me suis rendormi jusqu’à 10h. Trop tard pour regarder passer les coureurs au bout du quartier, situé au début du parcours. Je me suis étiré mollement, ai lézardé quelque peu, et suis sorti de la douche à 11h. Une dizaine de minutes plus tard, au moment où le Kenyan Stephan Chebogout franchissait la ligne d’arrivée après 2h11m05s de course, je m’attablais devant mon thé et mes tartines. Ce fut une belle matinée.

3 Commentaires

  1. Ninette
    Publié le 18 novembre 2012 à 15:28 | Permalien

    Oh l’horrible paresseux qui dit qu’il a du boulot par dessus la tête! T’as pas honte? N’empêche que qu’est-ce que ça fait du bien de glander un tantinet, hein? Et, ma foi, tu l’as bien mérité. J’ai appris, ce matin,que l’on désignait, à Istanbul, un non-musulman, sous le nom de raia. Eh bien mon gars c’est ce que tu es. Suis-tu un peu la gymnastique gouvernementale de ta patrie? “Las moi” comme disaient les vieux Francomtois. Et pis ce 11 novembre t’as pas pu voir “à la télé” la grande cérémonie où furent honorés les ceux qui sont “morts pour la France”, tu sais qui se battent en Afghanistan ou autre coin de la planète ou nous n’avons rien à y faire, because que personne ne nous a déclaré la guerre et vice versa… et en attendant on va laisser crever les Palestiniens! On a reçu fort civilement monsieur Nétanyahu…. après Khadafi ….. Bravo.
    Bonne semaine mon cher petit, plein de pensées boosteuses et de gros bisous.

  2. P. Ballarini
    Publié le 22 novembre 2012 à 20:46 | Permalien

    Il me semble que l’activité physique n’est pas, contrairement à la compétition, nuisible à la santé. On peut rétorquer qu’il en est de même pour le repos. Question de dosage … Et le 11 novembre n’est-il pas un jour ouvrable en Turquie ?

    • Publié le 23 novembre 2012 à 22:12 | Permalien

      Ah mais j’ai une activité physique débordante ! On marche beaucoup, à Istanbul…
      Quant au 11 novembre, c’était un dimanche — tu imagines bien qu’on ne va couper la circulation, même quelques heures, sur le Pont du Bosphore un jour de semaine. Cela dit, ici, la notion de jour ouvré n’est pas vraiment la même qu’en France et, même en sortant très tard du lit, tu es sûr de toujours trouver à te restaurer.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework