Qu’est-ce que tu dis ?

Une des beautés de la langue, qui fait que l’on peut s’en amuser et s’en délecter, c’est la plurivocité. Bien rares les mots à sens unique. Bienheureux les écrivains, les joueurs, les apprenants qui, volontairement ou non, collisionnent les significations, doublent ou triplent la valeur des expressions et emportent la raison dans de rafraîchissants tourbillons.

Il y a cependant des jours où l’on rêverait d’une discipline plus stricte. D’une éthique du sens. Ce matin, par exemple, où l’on apprend coup sur coup deux informations contenant le même mot. Anne Lauvergeon, « socialiste » et ex-patronne d’Areva débarquée par Sarkozy, publie La Femme qui résiste. Fallait que ce soit dit : quel courage — salué par une complaisante entrevue avec la dame. On est sur France Culture, c’est sérieux tout ça. Et pas indécent du tout : cela se passe tout de même après que la radio a annoncé la mort de Raymond Samuel, qui gagna en résistance le surnom d’Aubrac, et fut un de ceux grâce auxquels il est désormais possible de mettre une majuscule à ce mot. Peut-être bien pour qu’on ne se trompe pas sur la référence à laquelle renvoie l’utilisation du terme. Résistance. Et sur la putasserie qu’il y a à se l’approprier en de ridicules mises en scènes médiatiques.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework