Les derniers jours

— D’où pensez-vous que vient tout ce mal ?
— Jamais que des hommes. Je suis un indécrottable athée.
— Indécrottable, vraiment ? Je vais vous lire, si vous le permettez, un passage de la Bible.

Coup de fil d’une gentille dame, « chrétienne », qui voulait me parler — qui m’a parlé — du bon Dieu et de l’époque troublée dans laquelle nous vivons. Bon discours bien rôdé, sans temps mort ni grande cohérence, mais l’essentiel est de tenir le crachoir en en appelant régulièrement à l’assentiment de l’auditeur. « Vous reconnaissez comme moi que ce passage des Saintes Écritures parle d’aujourd’hui… » En vrac : les nations qui se lèvent les unes contre les autres, les pestes et les disettes, les enfants désobéissants, les grands tremblements de terre. La Bible avait prévu tout cela il y a déjà 3000 ans — on devait donc être dans l’Ancien testament —, elle avait parlé des derniers jours qui approchent, mais rassurez-vous, elle a dit aussi que Dieu a donné la Terre aux hommes et que les Justes la posséderont pour toujours, donc la Terre ne va pas disparaître dans 50 ans comme le disent les scientifiques. Ouf, on est rassuré.

Ça a duré pas loin d’un quart d’heure, quand même. Jusqu’à ce que je refuse qu’elle m’envoie des brochures sur la création et les cinq questions à se poser sur la vie, brochures « magnifiques et aussi véridiques ». Vous êtes sûr ? Absolument. « C’est dommage, car je connais la vérité. » C’est très aimable à vous, de m’en faire part. Mais là, ça va pas être possible. Les Justes ne vont pas débarquer demain matin dans leur costume trois pièces pour nous tirer du Grand Merdier, et si les bigots avaient vraiment trouvé ailleurs que dans des fables la fontaine où coule à flots glougloutants la liqueur de paix universelle et d’amour éternel, ça se saurait. Ce merdier dans lequel nous sommes fourrés, c’est de la politique, et qu’est-ce que les religions, si ce n’est des partis politiques qui ne courent pas le risque de la gestion des affaires courantes ?

2 Commentaires

  1. Ninette
    Publié le 12 septembre 2011 à 15:34 | Permalien

    Y a pas que les bonnes chrétiennes…… Pâassilina l’a écrit lui aussi et d’une manière tellement plus ludique! Maintenant on dit qu’il n’y a pas de faute si on se goure ans les noms propres ( mais peut-être que dans les sales????), alors tant pis si je m’ai gouré. A part ça je n’arrive toujours pas à imprimer. Ca me fait…….. tu sais quoi. Bon, voilà que j’ai une panne, relis ton texte, il me semble qu’il y a le terme universel qui est mal orthographié. J’ai de la visite, à + tard

    • Publié le 12 septembre 2011 à 16:26 | Permalien

      Merci pour la fôte à « universel », c’est corrigé !

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework