Désirs d’avenir

Si tout se joue dans la première minute, Gaspard aura de beaux yeux bien ouverts, et des cheveux.

Si tout se joue dans la première heure, Gaspard lèvera haut le poing. Sans éclats de voix, mais avec détermination : ne rien lâcher.

Si tout se joue dans le premier jour, Gaspard ne manquera jamais un repas.

Si tout se joue dans la première semaine, Gaspard sera agité, et donnera quelques sueurs froides à ses parents.

Si tout se joue dans le premier mois, Gaspard sera chanteur de métal (vu les bruits qu’il fait la nuit), ou sumo (vu le poids qu’il prend).

De nos rêves et de nos angoisses, que restera-t-il ? La vie qu’il saura se construire, le soutien que nous pourrons lui apporter. À part de l’amour et un peu d’eau fraîche, on n’est pas sûr de pouvoir donner grand-chose. Et c’est bien, que cela nous échappe.

3 Commentaires

  1. Anne-Martine VUILLEMOT
    Publié le 13 octobre 2009 à 8:46 | Permalien

    J’aime bien les mots que tu emploies et comme tu les tricotes pour dire des choses qui ne se disent peut-être pas par pudeur mais qui peuvent s’écrire. Et c’est un beau cadeau pour ton fils, pendant que sa mère fait des confitures, pour lui dire d’où il vient.
    Tantine

  2. Anne-Martine VUILLEMOT
    Publié le 13 octobre 2009 à 16:11 | Permalien

    Bon, pas d’interprétation oiseuse sur la répartition des rôles dans la famille. Tricoter des confitures est un acte essentiel de création de douceur pour ue vie épanouie. Qu’on se le dise.
    Tantine

  3. Ninette dit
    Publié le 18 octobre 2009 à 13:23 | Permalien

    De sueurs froides en moments de joie, entre bruits étranges et rires joyeux Gaspard grandira entouré de tout votre amour, de votre rigueur (car il en faudra) même un bébé en a besoin car il faut des repères bien précis. Vous savez déjà que chaque cri inquiète que chaque sourire est une joie et pour des parents ça dure toute la vie. Dès maintenant vous allez l’aider à être l’enfant, puis l’homme que tu décris si bien mon 1er petits fils que j’aime si tant fort. Sois sur que vous allez lui apporter plein de choses. ne serait-ce que la force d’affronter la vie et de ne pas perdre la sienne. Allez bonne route à tous les trois, c’est pas toujours facile mais il ne faut penser q’aux moments de joie.
    Bien tendrement,
    Ninette

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework