La grandeur de la France

Aujourd’hui, braderie. Comme dit le SDF qui squatte en bas de chez nous, et pour qui les affaires ne vont pas mieux qu’un autre jour, «ils auraient mieux fait de faire ça en début de mois, là, les gens n’ont plus de sous.» Pourtant, y a du monde dans la rue piétonne! Juste sous nos fenêtres, depuis ce matin, un père exploite son fils, lui faisant déballer des montagnes de mille chaussettes pour dix francs. Le contenu des cartons est balancé sans égard sur un étal d’une tristesse infinie. Un peu plus loin sur la droite, j’aperçois un chapiteau blanc duquel dépassent quelques paires de jambes. En dessous, un crétin à micro hurle et interpelle les badauds décervelés, qui hier criaient «À mort l’arbitre!» et aujourd’hui répondent comme un seul homme aux âneries que l’autre entonne. Exemples:

— Ce soir, on va faire des…
— … haricots !

— On est là pour faire de la…
— … publicité !

— On va faire marcher le bouche à…
— … oreille !

Quand la société de consommation s’écroulera sur elle-même et que les rares survivants de la guerre nucléaire pour le dernier litre de pétrole en seront réduits à s’éclairer à la bougie en attendant la lumière divine qui les sauvera de ce merdier, le point positif, c’est qu’il n’y aura plus d’électricité pour alimenter les micros des bonimenteurs. Mais il y aura toujours un imbécile pour vouloir vendre un débris de plastique inutile à son voisin qui en a déjà plus qu’il ne lui en faut. À quelle heure part la prochaine navette pour Mars ?

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework