Camaïeu de gris

La Réunion, 3.

C’est le plein été à La Réunion, et donc également la saison des pluies — et pas encore celle des cyclones, qui devrait commencer après notre départ. L’arrivée, hier matin aux aurores, s’est faite sous un climat typiquement… breton. Crachin, grisaille, petite brise. Le dépaysement, ce sera pour plus tard. Les fortes pluies de ces derniers jours empêchant de se rendre dans les hauts, où tous les sentiers ont été fermés, on se balade dans les environs de Saint-Leu avec Anne-Claire, qui nous accueille, et Flo et Denis, qui vont bientôt repartir en métropole après un peu plus de deux ans sur l’île. Céline et moi découvrons les roches noires caractéristiques du volcanisme réunionnais, ainsi que des lieux qui sonnent très «pays» à nos oreilles: le Gouffre, la Roche aux oiseaux, et la pointe au sel, dite pointe de Bretagne, où j’ai pris cette photo.

NB: Retrouvez ici le sommaire de tous les billets consacrés à La Réunion.

Un commentaire

  1. Ninette
    Publié le 13 avril 2008 à 20:30 | Permalien

    Je viens de lire ce premier paragraphe et ça me plairait bien d’aller faire
    un tour dans cet endroit qui ressemble à la Bretagne, mais j’ai bien plus
    de chances d’aller pour la énième fois en Côtes d’Armor que de prendre
    l’avion pour aller me rendre compte si tu racontes bien. Ne te fâche pas
    tu le sais que tu racontes toujours “très bien” . Qui va dire merci à sa
    Mamé? Je continuerai ma lecture une autre fois. Salut

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework