L’aile du plaisir

La Réunion, 2.

Môme, j’ai été terrorisé par un épisode de la Quatrième Dimension. Un type prenait l’avion, s’asseyait contre un hublot et, au cours du vol, entrouvrait le rideau. Derrière la fenêtre, sur l’aile, un monstre à forme vaguement humaine. Évidemment, le type était le seul à le voir et l’équipage le prenait pour un fou. En tout cas, c’est ce dont je me souviens. À chaque fois que le type tirait le rideau, on ne savait jamais si le monstre serait derrière, et à quelle distance. Cette succession d’absences, de plans larges et de gros plans m’avaient mis une frousse pas possible.

Rien de tel dans l’avion qui nous emmène vers Saint-Denis. Juste un vieux souvenir, et une jolie lumière.

NB: Retrouvez ici le sommaire de tous les billets consacrés à La Réunion.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework