Le verre un tout petit peu plein

De retour du ciné — It’s a free world, le dernier Ken Loach, poignant, mais pas spécialement le message optimiste rêvé pour entamer l’année du bon pied —, cette bonne nouvelle glanée chez Greenpeace: le Japon renonce aux cinquante baleines à bosse qu’il avait prévu de harponner pour raisons «scientifiques» cette saison. Les mille autres sur sa liste, dont on imagine qu’elles n’ont pas de bosse, seront tout de même expédiées ad patres, c’est-à-dire dans des frigos, car le Japonais moyen ne mange pas suffisamment de steak de cétacé pour que la science avance à un rythme convenable. Ressers-toi, Japonais, la grandeur de ton pays en dépend!

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework