Dans le potage

Cela fait partie de ces choses que l’on croit savoir, sans jamais avoir vraiment cherché à les vérifier, et à quoi bon, si l’histoire est plaisante? Ainsi donc de la «coquille», joli mot pour faute de frappe. Cette pratique déviante, née chez les typographes du temps jadis, s’est largement répandue chez les journalistes d’aujourd’hui, depuis que ceux-ci composent eux-mêmes leurs textes et que les caractères de plomb ont été définitivement renvoyés au fond de leurs tiroirs. L’étymologie couramment admise de la coquille, et qui se répand d’une génération de plumitif à l’autre, a des origines aussi incertaines que salaces. Dans le compte-rendu, supposément paru au Journal Officiel, d’un débat parlementaire portant sur la taille et l’aspect des œufs de poule proposés à la vente, le «q» du mot «coquille» aurait été oublié. Shocking! Voilà que la République déraille dans le graveleux… mais la monarchie l’avait fait bien avant elle, on en trouvera quelques preuves ici.

De cette généalogie tourmentée, Pierre Desproges avait fait le sujet d’une de ses Chroniques de la haine ordinaire, Boris Vian celui d’une lettre au Collège de ‘Pataphysique. Pareilles références ne sauraient nous induire en erreur! Voire… Le Robert historique de la langue française, sans pourtant émettre de certitude, balaie la gaillarde hypothèse:

«Le sens figuré de «faute d’imprimerie» (1723) s’expliquerait soit par l’ancienne locution vendre ses coquilles «tromper» (en vendant des choses sans valeur), soit par allusion aux fausses coquilles Saint-Jacques de prétendus pèlerins ou, encore, à la forme de certaines lettres retournées; aucune de ces explications n’est sûre.»

Décevant, non?

2 Commentaires

  1. pierre
    Publié le 11 octobre 2007 à 23:16 | Permalien

    une autre explication : une coquille drôle, c’est quand on oublie le “q” dans le mot coquille…
    on m’a livré cette anecdote comme véridique.

  2. Publié le 16 octobre 2007 à 8:58 | Permalien

    Véridique, véridique… Rivers?
    Ce qui est sûr, c’est que ce serait plus marrant si c’était drôle. Ça, c’est sûr.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework