L’attaque du retour de la revanche des zombies du net

L’ami Bart m’apprend un mot – ou plutôt, une expression – : «Zombie Copy». Et comme il faut toujours citer les sources de ses sources, précisons qu’il a piqué le tuyau à un article d’Erin Kissane. La «copie de zombie» (oui, je sais, je me suis pas cassé pour la traduction), c’est tout ce galimatias abracadabrantesquement dépourvu de sens qui a fait le bonheur des managers depuis les années 1980, et qui pourrit aussi le net depuis que ces sales types ont pris le pouvoir au sein de ce «formidable moyen de communication» à propos duquel s’extasient les gazettes, ce qui est un autre débat. Bref, c’est du parler pour ne rien dire. Bart et Erin Kissane donnent bien sûr des exemples en anglais, on peut pas leur en vouloir, nous sommes tous des mondialisés.

Pour porter le débat (et rigoler un peu) dans nos vertes contrées (c’est le printemps!), je vous ai trouvé un joli exemple en français. Tout est tiré du même site.

  • «Notre expertise et notre savoir-faire vous apportent l’éclairage nécessaire pour un choix judicieux et pertinent. Le cahier des charges qui définit le cadre de travail s’établit en étroite collaboration avec le client et l’ensemble des partenaires du projet.»
  • «Les phases de déploiement et d’évaluation s’enchaînent de façon à offrir à tout moment une vision globale d’un résultat toujours parfaitement adapté à son environnement. Une compréhension claire, une réactivité immédiate sont au rendez-vous.»
  • «En un mot, Atlantem met son expérience éprouvée à votre service pour analyser, préconiser, installer des solutions fortes, évolutives et pérennes qui sauront vous séduire.»

Là-dessus, une tisane et au lit. Ou peut-être une aspirine.

2 Commentaires

  1. Alain
    Publié le 24 mars 2007 à 22:26 | Permalien

    Je ne vois pas ce que vous ne comprenez pas cher Kartoffel… Dans le cadre du contrat engagé sur la base d’une conception réciproque de l’information et forts des expériences qui font notre histoire, cela serait dommageable pour la suite du projet que vous fussiez laissé sur la touche (celle que vous voulez, perso j’aime bien la touche @, mais vous êtes libre bien évidemment de choisir celle que les accords conclus entre votre syndicat et notre planète ont proposé dans le cadre du respect du libre arbitre de chacun et pour un engagement fort dans l’avenir).
    Faites nous donc des propositions concernant ce que vous souhaiteriez à l’avenir que nous rendions plus clair et si nous le jugeons acceptable pour la toile entière, nous lancerons une expérience test dans un site pilote de mongoles fiers.
    J’espère que vous vous sentez mieux maintenant que j’ai bien expliqué.
    Bises.

  2. Anne-Martine VUILLEMOT
    Publié le 19 avril 2007 à 16:53 | Permalien

    Marguerite Yourcenar fait dire à Hadrien que ces gens sont de “simples assembleurs de mots”. Confer itou, “l’ordre du discours”, Michel Foucault.
    C’est comme les publicitaires qui font des habillages flamboyants pour vanter (venter ?) du vent. C’est comme les pro qui apprennent aux déglingués de le vie à faire des CV extraordinaires sur peu de choses car l’emballage pour se vendre est plus important que la motivation pour faire. Parlera-t-on des politiques ? Non, Loïc a dit que c’est le seul blog qui ne parle pas des présidentielles. A chacun de savoir comment il accepte de se faire prendre pour un candide. Etc.
    Mais j’aime bien “assembleurs de mots”.

Répondre à Anne-Martine VUILLEMOT Annuler réponse

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework