Dans la fumée

C’était dimanche, au flash de onze heures ou de midi, je ne sais plus au juste, sur France Inter. J’assemblais des planches de coffrage au soleil, devant l’immense bâtisse que Juliette et Saïd transforment petit à petit en maison, sur les hauteurs de Saint-Connan. « Un épais nuage blanc flotte au-dessus d’un des réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim », annonce la présentatrice. Suite à un « incident dans la partie non nucléaire de la centrale », le réacteur en question s’est arrêté automatiquement. Et, bien sûr, « il n’y a aucun danger ».

Je cours rejoindre Céline et Saïd qui, affairés à percer une fenêtre dans un des murs de la future cuisine, n’ont rien entendu. Effarement. Et puis, quoi, rien de plus à dire — si : penser à acheter des légumes avant que tout soit contaminé, histoire de périr le ventre plein —, rien d’autre à faire que d’attendre le prochain flash. Mais rien. Pas un mot au treize heures, ni dans les autres journaux écoutés dans l’après-midi et la soirée.

Lundi matin, toujours rien. Même Google n’a rien à dire ! Soit tout le monde est déjà mort et il ne nous reste que quelques heures pour profiter de la tarte aux pommes de Juliette, soit j’ai rêvé. J’envoie un mail au Réseau Sortir du nucléaire pour en avoir le cœur net. Je n’ai pas rêvé. Mais c’était effectivement une panne anodine – qui nécessite tout de même une semaine d’arrêt du réacteur deux (les infos ici).

Morale: plutôt que se gâcher la tarte aux pommes, manifestons contre l’EPR le 17 mars !

3 Commentaires

  1. Anne-Martine
    Publié le 8 février 2007 à 10:30 | Permalien

    Bon, ainsi, un nuage ayant failli être grave (si les antinucléaires le disent, c’est que ça doit être vrai sinon où allons-nous ? ) nous a obscurci le ciel dimanche dernier.
    N’avoir ni la télé ni la TSF ne peut pas être considéré comme étant un modèle en matière de recherche d’infos. Soit. Quoique. En l’occurrence, je ne pense pas que ça ait changé grand’chose. Et puis, pour les choses importantes, il y a Kartoffelkäfig. N’est-ce pas mon neveu ?
    Selon la terminologie du rédacteur dudit Kartoffelkäfig, il se pourrait qu’il n’y ait pas que la presse locale bretonne qui fasse de la diversion. Car, en effet, je lis attentivement, enfin presque, la presse locale du nord Franche Comté et le Monde, pour une pré-digestion à destination de ma direction qui a du mal à savoir ce qu’il “faut” lire quand on s’occupe du social (à moins qu’elle ait déjà fait l’objet d’une attaque de nuage qui lui aurait dévasté une prtie du cerveau. Hypothèse nouvelle à creuser). Eh ben, ran di to, comme on dit par chez nous. Que dalle, niks, que couïc, nib. Il faut angoisser le populaire sur des choses qui ne risquent pas de vous revenir au travers de la figure. Suivant l’idée de Deleuze (je crois) selon laquelle ce qui nous empêche d’agir, ce sont les affects tristes. D’où, pour les politiques et les dirigeants l’intérêt de nous angoisser plutôt que d’être autoritaire. Mais comme il faut pouvoir maîtriser l’angoisse, ne parlons surtout pas des vrais dangers. CQFD.
    Bon, les légumes (bio, bien sûr, parce que les autres, en plus du nuage, ils ont la grippe aviaire et les pesticides. Ah bon, c’est pas pour les légumes, la grippe aviaire ? Oh ? ), Les légumes, disai-je, je n’ai pas encore décidé si je les faisais en potée ou en soupe.

    Remarquez que je connais un truc encore plus contagieux que la grippe aviaire : l’épidémie de vieux qu’on nous promet pour les années qui viennent. Remontez jusqu’à Deleuze pour la façon dnt les choses sont présentées. Enfin, ce débat-là sera pour une prochaine fois. Une catastrophe à la fois.

  2. Anne-Martine
    Publié le 12 février 2007 à 11:38 | Permalien

    Léger rectificatif. Selon Dame Mamé et Sieur Papé, téléboulimiphile, France 3 Alsace a “parlé” très vite et une seule fois du nuage aux infos régionales. Bon, il a bien dû se voir, ce nuage, dans la plaine d’Alsace, quand même. Néanmoins, ça ne change rien sur le fond.

  3. kiki
    Publié le 19 février 2007 à 21:06 | Permalien

    Merci de nous en informer, on n’a pas eu l’info dans le 29 non plus…

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework