Ky au Franc-Pinot

Après une tournée d’une vingtaine de dates au Japon et en duo, Ky était de retour à Paris et en trio. On retrouve donc la même formation qu’en mai à Billiers.

Même si le set est émaillé de quelques impros totales et de compositions personnelles, le groupe poursuit surtout son exploration de grands répertoires: Erik Satie, John Coltrane, Toru Takemitsu. Culotté et casse-gueule, d’ailleurs, que de reprendre A Love Supreme. Et ils s’en tirent sans se prendre la tête, en s’appropriant joyeusement la partition et en se laissant aller, autour d’une boucle de guitare, à une créativité libérée des pesanteurs qui plombent si souvent ce genre de reprises. C’est qu’il ne s’agit pas de s’embourber dans l’hommage, mais de faire vivre la musique. Et ça, ils savent faire.

Maki, au saxophone ou à la clarinette métal, est impeccable, entre syncopes, envolées lumineuses et souffles intimistes. Il faut dire que le Franc-Pinot, outre qu’il est un lieu étonnant avec sa multitude de niveaux et d’escaliers, offre une excellente acoustique. Seul Yann est légèrement amplifié, et l’on profite de toute la dynamique du groupe, des silences, des notes les plus légères, du bruit des clés du sax… et des grincements du siège de Yann, dont il joue moins bien que de la guitare et de l’oud, faut bien l’avouer. Donc, Yann, qu’on découvre en accompagnateur aussi subtil qu’on le connaissait brillant soliste. Thomas a quant à lui délaissé les percussions pour la batterie. Sans changer son approche pour autant: il joue beaucoup avec les mains, gratte et frotte les peaux de ses fûts pour produire autant d’ambiance sonore que de rythme à proprement parler.

Mais il ne faudrait pas parler de chacun séparément. Car ce qui frappe, c’est la cohésion du trio, l’écoute réciproque, l’évidente symbiose de ces trois-là. Ajouté à la qualité du répertoire et à la fraîcheur des interprétations, cela donne un cocktail en tout point enthousiasmant. De quoi monter sur bien d’autres scènes…

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework