Butin du jour (4)

Voilà une rubrique qui n’a jamais aussi bien porté son nom. Aujourd’hui, j’ai appris que:

L’ancien PDG d’un groupe français de presse hebdomadaire régionale a touché 240 000 euros pour son licenciement. Plus les trois mois de préavis, payés mais non effectués. Sans avoir besoin de gueuler trop fort, puisque la décision résulte d’une «conciliation» prud’hommale. L’actionnaire, qui l’avait laissé fermer deux titres sans broncher, l’avait congédié après vingt et un mois de règne à cause de sa politique sociale. Le voilà donc bien remercié pour avoir fait le sale boulot.

Et ce n’est pas tout: l’ancien directeur d’un des journaux du groupe, qui vient de partir en retraite, a lui empoché 120 000 euros. Comme ça. En cadeau de remerciement pour avoir toujours refusé les tickets restaurant à ses employés, et avoir rechigné à chaque fois qu’il fallait racheter des Bics au bureau, j’imagine.

120 000 euros, ça représente, pour un journaliste avec cinq ans d’expérience dans le groupe (c’est mon cas), plus de sept années de salaire. Pour certains employés, jusqu’à dix ans. Rappelons que la grille de salaires de la presse hebdomadaire régionale contient encore des coefficients inférieurs au Smic.

Que l’on se rassure cependant: le groupe va bien. Pratiquement pas endetté, chiffre d’affaires et résultat en constante augmentation, hausse de la diffusion dans un secteur en crise, hausse de la pube, bref, c’est tout meutche. Ça doit être pour ça qu’il avait été possible de licencier le PDG précédent pour la bagatelle de 630 000 euros. Faut dire que celui-ci était resté en poste plus longtemps que celui qui n’a touché que 240 000. Y a donc une justice.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Subscribe without commenting

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework