Sur la route encore

22 bien sûr, 29 et 35 aussi, 56 souvent. Parfois un 60, un 72, plus rarement un 44. De temps en temps un 77 qui double par la droite ou un 93 qui arrive à toute berzingue et qui t’ordonne de te ranger à grands coups d’appels de phares. Ne pas s’énerver. Pas trop.

Et puis des camions, des camions, des camions. Transports Guisnel. Herry. Ludovic Le Gall. Messageries STG. Lahaye, le savoir-frêt. Travaux publics R. Perron. Corre, un transporteur qui s’engage. Groupe Heppner. Rault. Alloin. Les cars Rouillard aussi, en retour d’excursion. Le Gouessant, Cooperl, Coop de Broons.

L’autre jour, huit semi-remorques en file indienne, chargées chacune de huit voitures identiques. Des Opel Meriva flambant neuves siglées Tupperware. Bon anniversaire Tupperware! 45 ans de savoir-faire et de réunions-popote. De quoi renouveler la flotte des commerciales, pardon des Conseillères, avec majuscule, qui viendront prouver, à vous et à vos amies, que ce n’est pas sans raison que Tupperware est numéro un. Même qu’on n’est pas obligé d’acheter. C’est pas du service de proximité, ça?

Une semi-remorque immatriculée en Russie. Avec un autocollant LT à l’arrière. Lettonie? Lituanie? Lituanie!

Des culs de trente-six tonnes qui proclament faire régulièrement l’aller-retour avec la Savoie, avec Paris – gwenn ha du sur la porte de gauche, tour Eiffel sur la porte de droite. D’autres qui viennent d’Italie ou d’Espagne, ou qui y retournent.

En ce moment, je fais l’aller-retour Saint-Brieuc-Guingamp par la quatre voies. Tous les jours. Rien ne m’oblige à prendre la voiture: il y a une ligne de train. Vingt minutes de trajet par TGV ou nouveaux TER si confortables. J’habite pas loin d’une des deux gares, je travaille tout près de l’autre. Le soir, pas de problème, il y a pas mal de possibilités de retour entre 17 et 20h. C’est le matin que ça coince: ou tu débourres à 7h, ou tu te traînes jusqu’à 10h. Bien trop tôt, ou carrément trop tard. Alors je prends la voiture…

Un commentaire

  1. p b
    Publié le 15 octobre 2006 à 20:14 | Permalien

    7 heures sètypas une bonne heure pour appréhender le monde (au choix pour le sens…). Ou penser au chapître du truc en cours. Peut-être que non en fait…

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework