100% des perdants y avaient cru…

«Viens! lance la grande sœur au petit frère. Pour une fois qu’on le droit de marcher sur la route!» La mère rigole. Le petit frère, mettons six ans, blouson ouvert, autocollant des Jeunes communistes sur le pull, fait le tour d’une voiture en stationnement et retourne sur la chaussée. Il y a environ deux cents personnes, ce matin, dans les rues de Saint-Brieuc. Je ne savais même pas qu’il y avait manif. C’est en rendant visite aux agriculteurs qui jeûnent sous les Halles pour demander une révision de la Politique agricole commune que j’ai entendu du bruit devant les grilles de la préfecture.

Et puisque «nous sommes tous des immigrés», je me suis joint au cortège en partance. Arrivés sur le rond-point du bas de la rue de la gare, nous avons fait reculer un énorme 4x4 immatriculé en Allemagne, qui n’a pas cru bon défier de front la (petite) foule (très) bigarrée. Petite victoire, mais c’est toujours ça de pris.

Les automobilistes prennent les tracts sans rechigner. Le chauffeur d’un fourgon remonte ses vitres teintées à l’approche d’un militant, mais c’est qu’il a déjà eu le papier en tête de manif. On croise aussi un chauffeur de bus qui ressemble à Zidane, un gros motard tatoué au volant d’une petite auto rouge. Seul un déménageur accélère au milieu des gens, petit con, et on ne lui casse même pas la gueule, c’est dire si on est zen. Faut dire que c’est l’été indien, il fait un beau et doux soleil de midi et, dans les virages, les drapeaux de la CGT viennent nous caresser les joues dans un débordement de sensualité militante. Qu’il est bon de manifester…

Pourtant, c’est pas pour de rire que ces gens sont là. Au Sarko-loto des régularisations, il y a eu bien plus de perdants que de «gagnants». C’est vrai qu’il n’y avait pas grand-chose à espérer, vu que les résultats avaient été annoncés d’avance. Maximum 6000 pour la France, quel que soit le nombre de dossiers déposés. Et, ça alors, les bilans correspondent aux prévisions. Par exemple, en Côtes-d’Armor: sur 32 demandes, 11 ont été suivies d’une régularisation, 10 d’un refus… et les 11 autres sont pour le moment sans réponse. Eh oui, les résultats définitifs sont déjà connus alors que tous les dossiers n’ont pas été examinés. C’est ça, l’ordre juste à la mode en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*

Aether Child Theme by altamente decorativo & bendler.tv | built on Thematic Framework